mercredi 20 mai 2020

Le chemin danse sous les pas de Bernadette. Il commence par 15 années au service de
la petite enfance et de la personne handicapée adulte. Pour tout quitter, du jour au
lendemain, en 2005. Pour plonger ses mains dans la terre en se laissant traverser par
l’élan créateur. Puis, très rapidement, pour partager sa passion de sculptrice dans des
ateliers pour adultes. Elle baptise son activité : « d’une terre à l’autre ». Tout un
programme…




Mais cela ne lui suffit pas. Un pas plus loin l’appelle. Elle se forme avec Nicole Weil et
devient Art thérapeute en 2009. Sa terre s’enrichit alors du dessin, de la musique et de
la danse. Bernadette se forme à la psychologie analytique de Jung, à l’interprétation des
rêves.


Pendant 10 ans, elle sculpte, elle enseigne, elle consulte, en répétant ses deux
mantras : « les mémoires sont vivantes » et « l’important est de naître à soi-même ». Le
chant des voyelles s’invite doucement dans sa vie. Elle l’adopte dans sa pratique
quotidienne. Il l’emmène vers plus d’écoute d’elle-même, des autres, des besoins de la
société. Elle s’implique pleinement dans sa mission de paix, participe à la journée
d’hommage à Guy Corneau en 2018 et contribue à la campagne Jai Jagat en 2020.


Elle est amoureuse de la vie. Elle a la foi. Pour traverser son divorce, le deuil de son
frère, la découverte de sa jumelle perdue en début de grossesse, sa décision d’arrêter
les ateliers de sculpture. Aujourd’hui, elle est pleinement disponible avec authenticité,
courage et vulnérabilité. Elle sculpte plus que jamais et se forme auprès d'Isabelle
Goffaux pour accompagner les jumeaux nés seuls, en attendant le pas plus loin…


Elle a pris son bâton de pèlerin. Elle reçoit maintenant à Louvain /Leuven où elle vit
avec son compagnon. Elle continue à ouvrir les frontières, réelles ou imaginaires, pour
emprunter le chemin de la transformation intérieure et de la guérison.


Elle redémarre ses consultations.
Elle supervise thérapeutes, présents et en devenir.
Elle initie au chant des voyelles dans des groupes qui se mettent en place.
Elle ouvre à un travail d’art-thérapie en cercle dans une toute nouvelle approche.


« D’une terre à l’autre » reste plus que jamais sa marque de fabrique!